Une assurance santé complémentaire pour tous les Français

Weekend dernier s’est tenu le 40ème congrès de la Mutualité Française. Le président de la République François Hollande a émis le souhait que chaque Français puisse avoir accès à une couverture santé complémentaire à l’horizon 2017.

Une assurance santé complémentaire pour tous les FrançaisL’accès à l’assurance santé complémentaire en France

En effet, quelques 4 millions de Français sont privées d’assurance santé complémentaire.

En dépit des aides apportées par l’Etat, 6% de la population française sont encore incapables de financer leur assurance santé complémentaire.

Comparez rapidement le prix d'une mutuelle adaptée à vos besoins
Trouver une bonne Mutuelle

Le président déplore le maigre succès de l’ACS

L’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé devrait concerner environ les 4 millions de personnes, dont les revenus excèdent de 35% le plafond donnant accès à la CMU-C. Pourtant 620 000 seulement en bénéficient effectivement en 2011. Les pouvoirs publics sont ainsi obligés de s’interroger sur l’efficacité de ce dispositif.

Le chef d’Etat évoque les taxes qui pèsent sur les contrats de santé

Le chef d’Etat propose de repenser les aides et les taxes concernant ce secteur d’assurance complémentaire santé, afin d’arriver à concrétiser son ambition, conscient de l’importance de l’assurance maladie dans le remboursement des dépenses de santé. Les couvertures complémentaires complètent la prise en charge du régime général, dont le désengagement grandit de plus en plus.

Les taxes sur les contrats de santé ont fait polémiques entre les organismes mutualistes, lorsque le gouvernement précédent a doublé la taxe sur les contrats respectant le parcours de santé. François Hollande propose de rendre ces contrats dits responsables et solidaires plus attractifs en marquant leur différence avec les autres contrats. Les premiers supportent une taxe de 7%, les seconds étant taxés à 9%. Les contrats responsables pourraient également être renforcés par un meilleur remboursement en optique et en dentaire.

Ce projet, crucial pour l’ensemble des assurés, devrait faire partie du budget de la Sécurité Sociale pour 2014.